Fragilité

Capturer les impressions en usant de mots, 
C’est un peu vouloir dessiner le vent.
On parvient à peine à attraper un écho
Qu’il se dilue dans le premier instant.

Et pourtant il me vient cette question.
Quelle fragilité caches-tu ?

C’est dans ton regard aux éphémères ailleurs
Que j’ai cru voir une infime rayure.
Et même dans ton sourire plein de couleur
J’ai perçu une légère pliure.

C’est pourquoi je me pose la question.
Quelle fragilité caches-tu ?

Quand tu fronces les yeux pour ne pas être éblouie
Par les éclaboussures de ton chant,
Toute trace de mélancolie s’est enfuie,
Comme une illusion sans fondement.

C’est quand même une drôle de question.
Quelle fragilité caches-tu ?

Un moment qui n’aurait pas dû être froissé
Ou une autre énigme non résolue,
Si c’était le reflet de mes fragilités
Que j’avais finalement mis à nu ?

Quelle serait alors la vraie question ?
Quelle fragilité…
Quelles fragilités cachons-nous ?

Ajouter un commentaire