Navires, véhicules, transports et curiosités

Ce chapitre présente, les navires, véhicules, moyens de transports et autres curiosités qui jalonnent le roman L'héritage du docteur Moreau, mais aussi les nouvelles de l'univers de la Compagnie des Intelligences Botaniques. Tous ont existé et la plupart sont dans leur propre « rôle ». Les rares autres sont des influences ou un peu en avance.  

Si les navires sont en plus grand nombre, c'est qu'il sont à chaque fois uniques et ne font pas l'objet de séries comme les automobiles ou les locomotives, mais c'est aussi parce qu'ils sont plus spectaculaires. 

Les navires dans le roman

Le Redoutable

Cuirassé à vapeur de la Marine française.
Il affrontera trois tripodes martiens.

Image illustrative de l'article Le Redoutable (cuirassé)
Par James Jackson (1843-1895) — Cette image provient de la Bibliothèque en ligne Gallica et est d’identifiant btv1b8528860c/f7.item, Domaine public, Lien

Le Borda

Navire école de la Marine française (voile et vapeur) duquel le Lieutenant de vaisseau Armand de Kergaz est officier.

L'Intrépide (Borda IV).jpg
Par A. Bourgault — http://www.passionmilitaria.com/t28965-l-intrepide-devenu-le-borda-4-du-nom, Domaine public, Lien

Le Gymnote

Sous-marin électrique de la Marine française.
Il participera à l'opération « Guillaume ».

Image illustrative de l'article Gymnote (1888)
Domaine public, Lien

Le Gustave Zédé

Sous-marin électrique de la Marine française.
Il participera à l'opération « Guillaume ».

Gustave Zédé-Marius Bar-img 3144.jpg
By Photographed in Histoire de la Marine française illustrée, Larousse, 1934., Public Domain, Link

L'Épervier

Croiseur-torpilleur à vapeur de la Marine française. Il est de classe Condor comme le Faucon ci-dessous.
Il participera à l'opération « Guillaume ».

Image illustrative de l'article Classe Condor
Par pages14-18, Domaine public, Lien

HMS Hawke

Croiseur protégé à vapeur de la Marine britannique.
Il participera à l'opération « Guillaume ».

Image illustrative de l'article HMS Hawke (1891)
Par Symonds & Co — This is photograph Q 39034 from the collections of the Imperial War Museums (collection no. 2107-01) , Domaine public, Lien

Le Duquesne

Croiseur de la Marine française.
Dans le roman, il tient son rôle de navire amiral. 


Source de la photographie : Marines de guerre et Postes navale

Les navires qui ont eu une influence dans le roman

Le Duplex

Catamaran de course lancé en 1877 par Nathanael Herreshoff. Ses lignes sont très contemporaines.
Il inspirera les ingénieurs de la Compagnie des Intelligences Botaniques pour la série des Turbinia, catamarans à vapeur.

Herreshoff Duplex Catamaran sailing in the Thames River--1880.png
By Illustrator, "W.H.O" of the llustrated London News - W.H.O. (1880-08-07). "Duplex". Illustrated London News., Public Domain, Link

Le Turbinia

Premier navire propulsé par une turbine à vapeur, construit en 1894 comme navire expérimental, nettement plus rapide que tous les navires de son époque.
Les ingénieurs de la Compagnie des Intelligences Botaniques, propriétaire ici des brevets, utiliseront les turbines pour leurs catamarans à vapeur.

Image illustrative de l'article Turbinia
Par Alfred John West (1857-1937) — 'Our Navy', Domaine public, Lien

Les automobiles dans le roman

Peugeot Type 9

Image illustrative de l'article Peugeot Type 9
Par AlfvanBeem — Travail personnel, CC0, Lien

Une automobile en avance dans le roman

La Sirène (Bauchet)

En 1899, elle fut la première voiture avec moteur sous capot à l’avant, 2 cylindres en V, refroidissement par air, transmission sans chaîne, boîte de vitesses à pignons baladeurs et prise directe, allumage électrique... Prototype de la voiture moderne.
Dans le roman, avec un peu d'avance, elle sera le modèle de la Robur. 

Henry Bauchet - 5CV Lessieux-Bauchet Rethel (Ardennes, France) 1900.jpg
Par René Bauchet (décédé guerre 14-18) — archives personnelles, CC BY-SA 3.0, Lien

Tramways et trains (nouvelles et roman)

Tramway Rowan

Tramway à vapeur sans chaudière (automotrice sans foyer) de la Compagnie Générale des Omnibus, mis en service pour l'exposition universelle de 1889 mais relégué peu à peu jusqu'en banlieue à cause de son bruit et du dégagement incessant de vapeur.
Il apparaît dans la nouvelle Le noyé du deuxième étage.

Steampowered Paris tram.jpg
Par Inconnu — Reprint old postcard from around 1910s, RATP collection,, Domaine public, Lien

Tramway Mékarski

Tramway à air comprimé expérimenté à Paris dès 1875.
Mentionné dans la nouvelle Le noyé du deuxième étage, il apparaît ici pour son mode de propulsion  particulier.

L Illustration - Tramway Mékarski des Tramways Nord (Novembre 1875).JPG
Par Scanné par Claude_villetaneuse — Collection personnelle, Domaine public, Lien

Nord 701

Première locomotive compound (une sorte de turbo à vapeur) à 4 cylindres, lancée en 1886. Les locomotives compound avaient un rendement supérieur d'un tiers aux locomotives classiques, mais nécessitaient une main-d’œuvre nombreuse et qualifiée.
Dans le roman, locomotive du train privé de la Compagnie des Intelligences Botaniques. 

701 Nord Mulhouse FRA 001.JPG
Par ignisTravail personnel, CC BY-SA 3.0, Lien

Les dirigeables à armature rigide (anachronie ou uchronie)

Les dirigeables à armature rigide sont nés avec le vingtième siècle. Ceux qui évoluent dans l'univers de la Compagnie des Intelligences Botaniques sont très en avance sur leur temps et ressemblent plutôt aux derniers Zeppelin des années 1930. Mais ne sont-ils pas les dirigeables qui ont marqué notre imagination ? 

Zeppelin

C'est le baron Von Zeppelin qui a conçu et fixé le modèle du dirigeable à armature rigide. Le premier vol a eu lieu en 1900.

First Zeppelin ascent.jpg
Par Print & Photographs (P&P) Online Catalog of the Library of Congress [1], Domaine public, Lien

Spiess

En France, on n'y a pas cru : l'unique dirigeable français à armature rigide, vite abandonné a volé en 1913.

12 décembre 1913 Première sortie du dirigeable « Spiess » (15102208158).jpg
Par Université de Caen Basse-Normandie from Caen, France — 1A1182101_283348XXXVI026, Domaine public, Lien

Curiosités

L'énergie éolienne

En 1891, Poul La Cour construit la première installation d'énergie éolienne, prototype des installations d'électrification à la campagne. En 1903, il fonde la Société d'Électricité Éolienne (Dansk Vindelektricitetsselskab). Aurait-on pris du retard ?
Dans l'univers de la Compagnie des Intelligences Botaniques, les éoliennes sont parfois utilisées. 

1907 Windrad Vallekilde.jpg
By Ukendt - Elektrotechnische Zeitschrift 1907, S. 902, Public Domain, Link

Ajouter un commentaire