Short Édition

Comment Short Édition m'a remis les doigts au clavier.

Short

À l'origine, je cherchais simplement le meilleur moyen de publier mes nouvelles éparpillées dans des recueils collectifs. Mais ça, c'était avant. Je suis tombé sur Short Édition. J'ai vu que je pouvais y mettre en lecture libre des textes courts : nouvelles (moins de 25000 signes), textes très courts (moins de 6000 signes), poèmes. Je ne publie pas de BD. Mais il y a aussi le concours trimestriel, en deux temps : une phase de qualification puis la finale. Les lauréats sont publiés dans le numéro de la revue Short dédié à la session. Le plus important n'est pas, de mon point de vue, la compétition, même si ça fait partie du jeu, mais ce système crée du traffic, amène des lecteurs qui, éventuellement, votent et/ou  commentent. J'écris pour être lu. Je suis servi. En outre, je trouve le site sympathique. Les genres y sont les bienvenus même si la dominante est généraliste.

Horizon

Sur Short Édition, les auteurs qui publient se retrouvent avec une page personnelle qui regroupent toutes leurs œuvres. Vous y trouverez mes textes, en publication libre, ayant participés aux concours, ou en lice (vous avez le droit de voter). Il y a certains de mes textes que je tiens particulièrement à partager.

Quelques textes à lire en ligne...

  • Agrippa (texte très court), sélectionné du Prix Court et noir 2018, fantastique. Les méfaits d'un livre magique, ou supposé tel.
  • Le voleur de brume (texte très court), sélectionné du Prix Imaginarius 2017, fantastique. Les danseurs de brume sont en danger.
  • Data scientists (texte très court), finaliste du prix Automne 2017, SF. Un jour, il n'y aura plus d'élections...
  • Journal intime (texte très court), Été 2017, fantastique. Où est passée Claire?
  • Zone 4 (texte très court), qualifié au Court et noir 2017, SF très noire. Un futur sombre.
  • Likeman (texte très court), Printemps 2017, SF, et si on professionnalisait le like?
  • Risque zéro (nouvelle), finaliste du prix Été 2015, SF, et si la société dérapait ?
  • Propriété intellectuelle (texte très court), finaliste du prix Été 2015, SF, les méfaits des brevets sur le vivant.
  • Mort par caprice (nouvelle), finaliste du prix Automne 2014, polar fantaisiste, musical et fantastique. Lisible sur TRANSDEV.
  • Coach premier âge (texte très court), finaliste du prix Automne 2014 ; tout est dans le titre. Disponible dans 73 distributeurs d'hstoire courte et sur TRANSDEV. 
  • Adware compromettant (très très court), Hiver 2015 ; si vous êtes agacés par les adwares qui envahissent votre navigateur.
  • Impressions (poème), Automne 2014 ; des alexandrins mais, surtout, un clin d'œil appuyé à la nouvelle Labyrinthe appartenant au recueil Horizons sur la mauvaise pente.

Le recueil Deux mille 45, 24 auteurs imaginent demain a été présenté au salon du livre de Paris le 21 mars 2015.Il inclut mon « très très court » Bonus malus.

Bonus malus et sa version en anglais No-Claims Bonus sont disponibles sur les distributeurs d'histoires courtes, dont plusieurs aux US et en Australie.

Bonus malus est distribué sur TRANSDEV.

Ce TTC est aussi paru dans Short Hiver 2015.

Ajouter un commentaire