Billets de jcrenault

Bonne année 2018, et du nouveau

La Compagnie des Intelligences Botaniques

Le site change d'objectif principal et de nom de domaine

lacompagniedesintelligencesbotaniques.com/ devient le site de la Compagnie des Intelligences Botaniques et de l'univers steampunk du roman L'héritage du docteur Moreau, dont le second roman, les nouvelles présentes et à venir, ainsi que les recherches associées (lieux, personnages...).

Le nom de domaine nouvelles-obliques.com/ devient le nom de domaine secondaire du site. Bien sûr, je n'entends pas me limiter à  l'univers de la Compagnie. Il m'arrive d'écrire d'autres choses. 

Lire la suite

Mon roman sortira chez NESTIVEQNEN Éditions

Hier, à Aix-en-Provence, j'ai signé les contrats d'édition pour mon roman L'héritage du docteur Moreau avec NESTIVEQNEN Éditions.

Lors de cette sympathique rencontre, d'un enthousiasme palpable, avec Chrystelle et Jean-Paul, nous avons évoqué des pistes quant au futur titre et à la couverture.

Ces contrats concernent l'exploitation littéraire (édition papier), l'exploitation numérique (édition numérique) et les droits d'adaptation (pour les films ou séries ; là, il faudra vraiment attendre).

Lire la suite

Un nouveau texte et de nouvelles images

Short Édition

Data scientists : un texte très court de Science-Fiction en compétition.

Des conséquences des l'analyse prédictive des données que nous laissons dans les moteurs de recherche et les résaux sociaux.

 

 

La Tour Eiffel

 

De nouvelles images pour le Champ de Mars après 1895

Et pour Paris en 1895

 

 

 

 

 

De nouveaux portraits

Annie Oakley by Charles Stacy (1894)La galerie de portraits s'enrichit.

Outre l'Allemagne, la France, le Royaume-Uni, qui s'enrichissent de nouveaux portraits, et les États-Unis d'Amérique, deux pays font leur apparition : le Danemark et la Pologne.

Parmi les nouveaux portraits : un botaniste, une physicienne, un criminologue, un commissaire, une orientaliste, un roi, un écrivain, un occultiste, un chancelier, un ambassadeur...

 

Une galerie de portraits

Annie Oakley by Charles Stacy (1894)Nouvelle page relative à l'univers du roman : une galerie de portraits.

Outre les chefs d’état, les ministres, ambassadeurs et conseillers d’ambassade, de nombreux personnages sont dans leur propre rôle : la reine de la gachette, une physicienne, le créateur des futures brigades du tigre, le créateur de l’anthropométrie judiciaire, le directeur du laboratoire de psychologie de la Salpêtrière, un neurologue pratiquant l’hypnose suggestive, deux écrivains, l’inventeur du trinitrotoluène, l’architecte de la galerie des Machines, un aciériste, des officiers de la Marine, des officiers d’infanterie et de cavalerie, et d’autres…

Cette galerie de portraits présente des personnages de L'héritage du docteur Moreau, ayant inspiré des personnages, ayant une relation avec les personnages ou, tout simplement, ayant un intérêt dans le contexte général du roman.

Nous commençons avec quatre portraits. La page s'enrichira progressivement.

L'héritage du docteur Moreau

Jc200x200L'héritage du docteur Moreau : nouveau roman.

Ça y est. Une aventure de deux ans. Le roman est fini et proposé aux éditeurs. Mais l'aventure continue. Un second roman sera bientôt sur les rails.

En attendant, deux nouvelles issues de cet univers ont été retenues pour deux anthologies à paraître : Le jour inverti dans Dimension Merveilleux Scientifique n°4 (Rivière Blanche), L'envol de Moby Dick pour le thème Créatures mécaniques (L'ivre-Book).

Enfin, le site évolue pour accueillir des pages L'univers de la Compagnie dans lesquelles je partage et partagerai mes recherches.

Comment définir cet univers bien ancré dans l'Histoire et la fiction de l'époque ? Mais connaît-on vraiment l'Histoire ? N'est-ce pas la Compagnie des Intelligences Botaniques qui a largement financé l'Exposition Universelle de 1889 et, depuis, en exploite les constructions du Champ de Mars, y compris la Tour Eiffel ? Cette compagnie n'est-elle pas responsable de la perturbation métérologique qui obscurcit Paris ? N'emploie-t-elle pas des personnes étranges dont certaines ont des griffes acérées ? N'est-elle pas un des plus puissants empires industriels en avance sur son temps ?

Pour en savoir plus, vous pouvez aller ici.

Après, il faudra attendre la publication. Il y aura peut-être, en apéritif, des extraits.

Lire la suite

Un texte traduit en anglais et lisible à San Francisco

Un texte court traduit en anglais dans un distributeur d'histoires courtes aux US

Depuis mai 2016, un Distributeur d'Histoires Courtes a été installé au Café Zoetrope, appartenant à Francis Ford Coppola et situé à San Francisco.

Bonus Malus sera traduit en anglais et sera dans ce distributeur. Bref, Bonus Malus pourra être lu à San Francisco. Ce texte très court est déjà présent dans 28 distributeurs d'histoires courtes en France et a été publié dans le numéro 11 de la revue Short ainsi que dans le recueil collectif Deux-mille quarante cinq.

 

Un autre texte court dans les distributeurs d'histoires courtes (en France)

Coach premier âge est déjà présent dans 13 distributeurs d'histoires courtes en France.

 

Lecture en ligne dans les transports

Mes textes publiés par Short Édition sont disponibles sur les sites mobiles smart-trip.fr des réseaux de transport de Transdev. Ces sites mobiles proposent aux voyageurs de la littérature courte, pour occuper leur temps d'attente et temps de transport.

 

Textes en finale, nouvelles parutions et autres informations

Du nouveau sur Short Édition

  • En FINALE Été 2015 ! (vous pouvez voter) De la SF grinçante en prise sur notre réalité :
  • En compétition Automne 2015, de l'humour noir :
    • Rendez-vous, (vraiment) très très court, les affres de l'angoisse avant un rendez-vous.

Les livres sont là

Les bouquins

Les livres sont arrivés ce matin. Et ça fait plaisir. Les bouquins sont beaux. Ils me semblent petits mais je crois que c'est normal. Je savais qu'il ne seraient pas bien grands.

Le site n'est pas encore terminé. Tout s'est passé plus vite que je l'imaginais.

J'ai envoyé le fichier Word le 6 mars. J'ai reçu l'accord le 10. Le livre était publié le 12. Je ne l'ai su que le 13 et je me suis dit qu'il me faudrait un petit site. Le livre est en vente officielle depuis le 18.

Le printemps, c'est demain. Il me reste ce site à finir.

Je ne voyais pas mon premier billet  ainsi.